20/06/2014

Lucien Favre: «La France favorite? Je n’en suis pas sûr»

Lucien_Favre.jpg«Le Suisse - France de ce soir oppose les deux équipes qui s’imposaient initialement commeles favorites de ce groupe. Avec leurs succès sur l’Equateur et face au Honduras, elles se préparent logiquement à un choc décisif. Forcément, la tentation est grande pour une petite Suisse de voir la France plus grande, plus forte. J’entends parfois ces jours ce commentaire: «La Suisse a un coup à jouer.» Je n’adhère pas à cette idée qui laisse entendre, en bruit de fond, que tout résultat positif de la sélection helvétique relèverait immanquablement de l’exploit. Non, même s’il est clair que la sélection de Didier Deschamps possède dans ses rangs des joueurs de grande classe, capables de faire la différence – je pense à Benzema, à Cabaye, à Pogba ou aux fougueux Valbuena et Griezmann –, je maintiens que l’équipe de Suisse a de solides arguments, elle aussi.


La France favorite? Je n’en suis pas sûr. Je fais confiance à Ottmar Hitzfeld pour trouver le ton juste. C’est son rôle, et il a pour lui l’immense expérience que l’on sait, de ne pas exagérer l’importance de ce choc franco-suisse, pour ne pas crisper son groupe, tout en conservant un maximum de concentration à l’interne. Je crois que la difficile et tardive victoire de la Suisse sur l’Equateur a libéré les internationaux d’un poids. Je crois aussi que la France a des points faibles et que Hitzfeld les connaît bien. Enfin, et ce n’était plus le cas depuis longtemps, la Suisse a des solutions de rechange, avec des remplaçants qui marquent, comme Seferovic ou Mehmedi, ce dernier pouvant d’ailleurs commencer demain, eu égard à sa performance et à celle de Stocker dimanche passé.
Je ne manquerai bien sûr pas ce match. Il sera très intéressant à plus d’un titre.»

Commentaires

hihi !

Écrit par : outch | 21/06/2014

Il n'y a pas plus stupide qu'un journaliste suisse. D'après eux, on allait écraser la France. Les journalistes suisses devraient tous se faire hara-kiri...
Qu'est-ce qu'on se sentirait mieux dans ce pays...

Écrit par : Géo | 21/06/2014

C'est dur, de prendre des risques, de faire des pronostics. Le réel immédiatement peut faire sombrer une lubie.

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/06/2014

Ce qu'il y a d'incroyable, c'est que la plantée de la Planta ne leur a rien appris. Les Suisses, le seul peuple au monde à fêter une victoire avant que la partie soit jouée ! Avez-vous vu les dessins de presse ? Il a une drôle de gueule, le grill de Bürki...
A force de copier les Français, les journalistes suisse-romands les ont dépassé de très loin en chauvinisme le plus répugnant...

Écrit par : Géo | 21/06/2014

Le chauvinisme "sportif" devrait être puni comme le racisme et l'antisémitisme !

Ces foules alcoolisées qui délirent, quelle horreur ! Et ces leaders politiques qui en rajoutent des couches, faudrait en faire une "fournée" !

Écrit par : petard | 21/06/2014

Les commentaires sont fermés.