25/06/2014

Lucien Favre: Un match qui remet bien les idées en place

Lucien_Favre.jpg«Dans ce Mondial où toutes les hiérarchies sont bousculées, je ne suis pas surpris par une équipe de Suisse qui devra jouer sa place en huitième de finale contre le Honduras, dans un match qui sera difficile.
 
Je l’avais souligné au début de la compétition: la France était un gros morceau, mais l’Equateur et le Honduras n’étaient pas à prendre à la légère, parce que ce sont deux adversaires très désagréables à jouer. On a pu s’en rendre compte lors de la victoire à la dernière seconde contre les Equatoriens. Une forme d’euphorie a-t-elle alors gagné le groupe suisse, avec les conséquences que l’on sait depuis la monumentale gifle reçue contre la France?
 
Aujourd’hui, cela s’efface devant l’importance du match contre le Honduras, qui remet bien les idées en place. Je pense que la Suisse va passer, va se qualifier pour les huitièmes de finale de ce Mondial. Je pense même qu’un nul lui suffira parce que je veux croire que la France, supérieure, battra l’Equateur.
 
Pour la Suisse, il y aura le paramètre de la chaleur à gérer. On a vu durant ce Mondial des équipes s’imposer en ne jouant finalement que trente minutes. Cela démontre qu’il faut fragmenter ses efforts et cela est d’autant plus vrai à Manaus, où il est impossible de maintenir un rythme élevé durant 90 minutes. Mais les Suisses le savent et ils doivent justement choisir les bons moments pour augmenter le tempo, par séquences.
 
Mais je crois surtout que les internationaux et Ottmar Hitzfeld sauront utiliser le 5-2 encaissé contre la France pour rebondir. Et pour oublier cette claque. De toute manière, ils n’ont plus le choix.»

Les commentaires sont fermés.